( 20 décembre, 2010 )

C) Sur l’environnement

La radioactivité a deux origines, tout d’abord, la radioactivité vient d’une poussière d’étoile  » La nébuleuse du crabe  » une explosion qui a été produite il y a 600 ans et observée sur terre en 1054. Lors de cette explosion, certains métaux lourds tels que le platine, l’or ou l’uranium ont été produit. Ces éléments sont dispersés ensuite dans l’espace galactique. La première source de radioactivité naturelle est due à la présence terrestre de 3 noyaux radioactifs primordiaux : le thorium-232, l’uranium-235 et l’uranium-238. Ceux-ci étaient déja présents dans les nuages de poussière interstellaires dont l’agrégation à donné lieu à la formation d’étoiles et de planètes.

Ensuite, la seconde source de radioactivité naturelle est due aux  » Gerbes cosmiques « , en effet, la terre est en permanance bombardée par des  » rayons cosmiques « . Lorsque ceux-ci pénètrent les couches supérieurs de l’atmosphère, ils entrent en colision avec des atomes. Au cours du développement des gerbes, les noyau x des atomes cibles ont pu être brisés, c’est alors que des protons et des neutrons sont émis. Ces charges ont  tdonc fusionnés avec d’autres noyaux et les ont rendu radioactifs. On les appelle   « cosmogénétiques « .

Chaque noyau atomique de l’environnement ont une structure différente, en effet, leur stabilité, masse ou bien rayon sont différents. Les scientifiques sont encore a la recherche d’autres noyaux atomiques rares.

Les noyaux atomiques sont néfastes pour l’environnement, car les dechets en sont encore nombreux. Lorsque l’uranium est apauvri, celui-ci reste cependant peu radioactif, on l’utilise alors pour produire de l’énergie dans des réacteurs dit de « 4ème génération ». Contrairement au plutonium qui reste un danger pour l’environnement, cet élément radioactif est recherché pour son énergie qui donne accès au nucléaire. D’autres éléments radioactifs restent nocifs, tel que les produits de fission ou bien les actinides mineurs ( neptunium, américunium et curium ).

Pour remédier au problème des déchets dans l’environnement, les chercheurs mettent en place des dispositifs comme : mettre hors d’atteinte les déchets, les séparer et les trier, les détruire, diluer la radioactivité ou bien la conditionner dans les transports, le stockage ou l’entreposage, mais tout cela a un coût, qui s’éleve a 62 500 euros par mètre cube de déchets.

 

      cycle2.jpg

    Shéma representant le parcours des dechets nucléaire

Pas de commentaires à “ C) Sur l’environnement ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|